Robert Parra - FCF Hérault

J'ai 60 ans, je vis au Pouget, où je suis né, marié, 3 enfants et 4 petites-filles, je suis "un éternel bénévole".

Artisan peintre en bâtiment, j'ai partagé ma vie entre mon activité professionnelle et le bénévolat (pompier volontaire, footballeur, accompagnateur de mes enfants dans leurs passions, concerts, matchs de foot, etc...). Le contact, je connais ! C'est donc naturellement que je rejoins l'équipe municipale où j'œuvre depuis 1983. En 1968, lors du 1er Corso fleuri du Pouget, je montais déjà sur un char fleuri "le chameau". Dès 14 ans, je suivais les orchestre locaux dans les coulisses ! C'est donc bercé par ces derniers qu'en 1982 je prends la présidence du Comité des Fêtes du Pouget. Ce fût dès lors, avec une sacrée équipe, un plaisir commun et une amitié solide, que nos festivités ont accédé au plus haut niveau.

Fêtes organisées

Bercé par les Corsos Fleuris du Pouget, connus de tout l'Hérault, c'est avec passion et suivi par le Conseil d'administration, qu'à mon initiative voit le jour dans notre département le désormais très réputé « Corso de l'Hérault » dont on fêtera cette année la 10ème édition. Ce corso réunit plusieurs comités des fêtes organisateurs de corsos qui amènent un ou plusieurs chars.

Mon rôle

Suite à mon élection en qualité de 1er Adjoint au Maire, je cède alors ma place au sein du Comité des fêtes. Mais la Fête étant en très grande partie ma vie, c'est tout naturellement que je rejoins l'équipe départementale de la FCF 34 en qualité d'administrateur pour continuer à œuvrer pour la fête et ses traditions !

En 2007 je deviens président de la FCF 34. Passionné par la fête, les traditions, le soutien aux bénévoles, je rejoins en tant qu'administrateur l'équipe nationale de la FCF France.

Côté jardin

Eternel bénévole je suis et le resterai à jamais ! La retraite professionnelle n'a pas été, loin de là, l'arrêt de mes activités ! Je suis maintenant au sein de l'association "Vallée Dorée de l'Hérault" où je m'occupe de l'animation. Ah ! bénévolat quand tu nous tiens !

Me déplacer sur les manifestations locales héraultaises me passionne toujours car je suis et je veux rester un président de terrain !

Je terminerais par la phrase d'un de mes enfants : "Pour Papa, aimer la fête c'est savoir s'en priver pour que les autres puisse la faire !... "